ça grimpe à Châteauneuf de Grasse

Publié le 27 Juin 2016

Depuis que je suis en vacances, après un mois d'examen, je ne m’arrête plus de faire du sport . J'en profite pour faire un maximum de course avant les grosses chaleurs. Résultat : une course tous les 15 jours jusqu'à fin juillet.

Deuxième étape de mon programme pré-estival : Châteauneuf de Grasse.

 

Un 9km en 2 boucles qui me parait beaucoup plus abordable que les 12 km de la Vallaurienne début juin. Je suis un peu plus entrainée, la distance est plus courte sauf que les orages sont présents sur la région depuis quelques semaines et peuvent rendre certaines portions très glissantes surtout les petits pavés de la vieille ville.

Cette course me rappelle la course de Noel à Grasse : presque même distance, passage dans les petites rues de la vieille ville, parcours en plusieurs boucles. A la différence qu'il y a ici un peu plus de dénivelé et que ce n'est pas Noel ^^

Même état d'esprit, comme dans la plupart des petites courses locales où il y a qu'une poignée de coureurs au départ (moins de 100 ici) mais où les bénévoles sont des passionnés et ça se voit.

Ici pour 7 euros j'ai eu un sympatique tour de cou, une puce au pied pour le chrono et un super buffet apéro après le podium. De plus l'ambiance était vraiment au top. (prenez en de la graine irongirl et grand prix du cavigal).

 

Bref, me voici donc au départ de cette course, avec une question: est ce qu'il va pleuvoir? Car de gros gros orages, même du déluge apocalyptique, se sont abattus  dans l'après midi (le départ a lieu samedi en fin d'aprem). Finalement, comme souvent, le temps sera parfait, sans vent sans pluie et pas trop chaud. OUF

 

Le briefing d'avant course explique qu'il y aura des portions trail, où l'on devra faire attention avec la pluie. Je me dis que ce n'était peut être pas la course pour utiliser mes nouvelles chaussures. Tant pis. Ensuite deuxième chose, qui dit trail, dit dénivelé ...on m'aurait menti...!!!

 

Je découvrirai qu'effectivement il y avait plus de dénivelé que ce que j'avais vu mais quand même moins qu'à La Vallaurienne (on est sauvé).

 

Je pars donc un peu à l'aventure avec la conviction de faire moins d'une heure pour 9km ça me parait logique. Dès le début, je suis à la traine, tout le monde part comme une balle, je sens que cette course risque d'être encore longue et pénible. Il va falloir s'accrocher.

 

Comme souvent en course, je me lance des mini challenges. Sur cette course c'était de doubler la dame en rose qui était devant moi et avait l'air d'avoir un rythme assez proche du mien quand je suis en forme. Le vrai challenge etait de ne pas finir dernière car ça devient lassant (même si je sais l'important est de finir, mais mon égo en prend un coup à chaque fois)

 

J'aperçois mon chéri dans un virage qui a réussi à arriver à temps pour me voir courir. Juste ça me reboost un peu, avant d'attaquer une première petite pente. J'essaye de ne pas marcher la moitié de la course cette fois. Je tiens bon. Surtout ne pas se retrouver lacher car faire la course toute seule sur un petit chemin de campagne et surtout pour une fois sans musique, ça va vraiment me déprimer.

 

Après une succession de pente légère, plat et légère descente, nous voici à la première partie trail. Bon ça va il y a des cailloux mais en quantité minime  et c'est en descente. Après un peu de prudence j'essaie d'accélérer le rythme pour distancer les gens derrière et rattraper devant ceux à la peine. J'arrive à doubler quelques instants  mon lièvre rose du jour.

On arrive apres un peu de plat à une énorme pente, un truc de kilomêtre vertical limite, court mais intense. Un peu de descente pour se refaire et rattaper ma concurrente plus à l'aise en montée et 2eme partie trail une autre pente de l'autre monde où je decide de passer au max dans la pelouse  pour avoir plus d'appui.

 

Arrive le ravitaillement de mi boucle ...plus d'eau ;( on est arrivé trop tard. Tout le monde à l'air à l'agonie autour de moi, comme je le suis un peu. Je suis au coude à coude avec mon challenge du jour.

 

On termine la boucle dans le village en lui même avec des petits escaliers, des pavés, des rues étroites, et toujours beaucoup de personnes pour nous encourager, bénévoles ou simples passants. Je double la dame en rose dans le village puis elle me redouble grrr.

 

J'arrive à la fin de ma première boucle et le premier arrive en même temps que moi du coup je bénéficie de son acclamation, comme si j'avais gagné alors que je sais que je suis dans les derniers. Mais ça réconforte. Mon chéri est là pour m'encourager bien sûr. Comment va se passer cette deuxième boucle...

 

Et bien finalement très bien. Je décide d'adopter ma stratégie, à fond sur le plat et les descentes et marche dans les montées (c'est le gros point que je dois bosser). Du coup je double deux personnes, et je largue enfin complètement ma concurrente rose dès la première grosse difficulté. Je finis la boucle seule, avec toujours beaucoup d'encouragements (des bravo, faut le faire, vous avez du mérite,...) Vraiment une ambiance très conviviale. J'arrive à la fin de ma course avec beaucoup de félicitations de la part de ceux qui ont déjà terminé depuis un moment. Chaque arrivée, jusqu'au dernier, est applaudie par tout le monde, ça s'est le vrai esprit sportif.

 

Au final je fais 1h14, proche de la fin du classement, comme depuis quelques courses maintenant mais bon ce n'est pas le plus important.

 

J'ai adoré cette course car les bénévoles étaient très présents et encourageaient beaucoup, et puis pour une si petite organisation rien à redire. Le parcours etait très bien indiqué, et le ravitaillement d'après course etait au top. Très bonne ambiance.

 

La prochaine course sera toujours sur le même profil, le 3 juillet à Biot pour 8 km en 2 boucles avec 170 D+

 

 

Affiche 9 km de Châteauneuf // Source: Facebook de l'évènement

Affiche 9 km de Châteauneuf // Source: Facebook de l'évènement

Rédigé par Little Marmotte186

Publié dans #finisher

Commenter cet article

iliasse Hassala 11/07/2016 13:42

Merci pour le récit. Dur était la course. Bravo pour la performance en tout cas. 01h01min Pour moi.
Sais-tu où sont publiés les photos de la course ?

Little Marmotte186 12/07/2016 10:31

merci de passer lire ça fait très plaisir de pouvoir partager avec d'autres. Oui ce n'était pas facile, l'important est de finir. Sur le facebook de la course tu as plusieurs albums photo.