La corrida Sainte Anne a finalement eu lieu

Publié le 16 Août 2016

Débardeur de la course by LittleMarmotte

Débardeur de la course by LittleMarmotte

Initialement prévue le 22 juillet et devant donc être la 4ème et dernière étape de ma "tournée estivale" sur Juin Juillet avant la pause, cette course a été d'abord annulée à cause des attentats de Nice puis reprogrammée. Le problème est que je voulais absolument faire cette 2ème course à domicile de l'année mais après 3 semaines sans sport du tout...ça n'allait pas être du gâteau.

A une semaine de cette course de 8 km je me demande si je vais y aller, surtout que je m'inscrirai le soir même. Je cale un mini entrainement reprise en début de semaine où je cours en gros 3 km difficilement, pas de motivation, pas de force, trop chaud. Une reconnaissance du parcours est organisée en milieu de semaine. Je décide d'y aller et je jugerai après si je participe.

Finalement le parcours est abordable, empruntant une partie du parcours de La Vallaurienne de Juin. Je me lance. De toute façon j'irai tranquille.

 

Vendredi soir, 19h30 (départ à 20h à la fraiche) après avoir été fouillée pour entrer sur l'aire de départ (no comment), je vois que les 1er risquent d'aller très vite. Beaucoup de triathlètes sont là, mais pourquoi venir à une course de 4 boucles de 2 km dans des petites rues avec des gens comme moi qui sortent de leurs vacances...sauf pour faire la fête car sur la soixantaine de coureurs au départ une bonne majorité est déguisée.

 

Le départ est donné, je me cale au bout de peloton comme d'habitude avec quelques personnes rencontrées lors de la reconnaissance qui m'ont dit courir tranquillement. Tout à fait ce qu'il me faut aujourd'hui.

Première difficulté, un beau faux plat montant qui casse bien les pattes. Je ralentis un peu, et me fais distancer par les autres, avant de m'apercevoir que je suis dernière. Elle va être longue cette reprise!!!

Du coup les 2 organisateurs- coureurs-(voiture)- balai m'escortent. Je n'ai pas beaucoup de marge. Après quelques escaliers que j'ai monté en marchant comme la majorité il y a une légère descente où je peux récupérer et rattraper mon retard en courant d'un bon rythme.

Il y a beaucoup de monde dans les rues pour encourager j'adore cette ambiance, d'autant que l'on va passer plusieurs fois aux mêmes endroits et à chaque passage on a droit à des ovations.

 

Arrive la deuxième difficulté où je dois à nouveau marcher. Puis une longue descente pour finir le tour. Je finis la 1ere boucle en 11 minutes mais je ne pourrais pas tenir ce rythme sur le reste je dois ralentir. Deuxième boucle je décide de marcher d'un pas rapide au milieu de la première montée car il fait quand même chaud malgrè le fait qu'il soit presque 20h30. Mon escorte du jour me récupère une bouteille d'eau, à vrai dire je n'ai pas soif tellement je suis dans le dur en haut de la montée mais je me dis que je dois avoir l'air à l'agonie donc je bois comme on me le conseille. Les 1er me prennent déjà un tour, je me résigne à finir cette course dernière ou avant dernière dans le meilleur des cas. Mon manque d'entrainement se fait bien sentir.

Dans les parties plates ou en descente je cours bien mais les montées cassent bien le rythme. Heureusement qu'il y a les encouragements, et surtout ceux de mon chéri quand je passe à chaque fin de boucle.

Je n'abandonnerai pas, je m'accroche même si une fois encore je fais la course loin des autres. Cest le problème des petites courses où il y a moins de 100 participants, il y a plus de risque d'être dernier.

Tant pis je serai dernière mais je l'aurai fait.

Je garde mon rythme avec 13 min dans les 3 dernières boucles. J'y suis un peu obligé par la présence de mon escorte balai qui m'encourage mais me rappelle aussi que je suis en bout de peloton. Un espoir est revenu quand à la fin de la 3ème boucle un coureur qui commençait à avoir une douleur marchait et n'arrivait pas à recourir. Une de ses amies lui a dit qu'il avait fait 3 boucles et qu'il pouvait s'arreter. Lui n'a pas voulu. Alors ils ont commencé à recourir tranquillement tous les deux à la même vitesse que moi. En haut des escaliers, il s'arrête un long moment après avoir fait un malaise. Je passe, continuant mon chemin car je veux en finir avec cette course, que je regrette d'avoir commencé. Dans ma tête je me dis "c'est moche mais je ne serai pas dernière". Et dans la dernière descente, revenus comme une balle, le coureur ex- mourant et son amie me doublent et je n'ai pas réussi à accrocher le wagon.

L'espoir est envolé. Je suis dernière de cette course. 50 min 24. Je fais le même temps qu'à Grasse en Décembre 2015, sur une course avec un profil similaire donc ce n'est pas trop mal. Ma seule consolation est que j'ai été applaudi à mon arrivée par tout le monde et les premiers mots de mon chéri ont été " je suis très fier de toi ma chérie". 

J'aimerai 'lêtre moi aussi, fière de moi, mais ce sera pour une prochaine fois. Je vais reprendre sérieusement l'entrainement pour préparer ma prochaine course qui est réputée difficile: Courir pour une Fleur

10 km à Antibes début Octobre, avec quelques belles montées, en espérant que cette année il n'y aura pas de cataclysme comme l'an dernier, où les violentes inondations avaient entrainé l'annulation de la course.

Et cette fois je ne serai pas dernière!

Rédigé par Little Marmotte186

Publié dans #finisher

Commenter cet article

olympiabydiane 02/09/2016 19:35

Dernière ou pas, le plus important c'est que tu sois allée au bout de cette course, et pour cela une grand BRAVO !!!

Little Marmotte186 03/09/2016 12:00

merci ! oui cest sur cest le plus important mais bon l'ego en prend un coup quand même :)

iliasse 17/08/2016 09:59

Bravo pour ta participation à la course. Comme le dénivelé, les performances ne peuvent être toujours au top. L'essentiel c'est de finir et surtout d'apprendre :)
J'aurai bien aimé faire la course à d'Antibes Courir pour une fleur mais c'est le même jour que le Triathlon de Nice. Et j'ai eu la folle idée de m'aligner (encore une fois) cette année. L'année dernière dernière l'événement avait été annulé à cause des intempéries.
Bon courage, bon entraînement et Bravo pour ta course :)

PS : la vidéo de la course à Chateauneuf est en ligne

Little Marmotte186 17/08/2016 11:14

Merci pour tes encouragements. Oui l'important est de finir sans se blesser et de savoir rebondir ;)
Bon courage pour le triathlon j'aimerais en faire un, un jour mais pas tout de suite, je ne suis pas préparée encore à enchainer et je suis une quiche en natation. Je me souviens que l'an dernier il avait été annulé, beaucoup l'avait mal vécu, je comprends toute la prépa pour rien tu peux avoir la haine.
J'ai regardé la video de chateauneuf, ça m'a rappelé des choses lol
Bonne continuation et merci d'etre passé encore, ça fait plaisir de voir que ça intéresse certain ceux que je fais. Tiens moi au courant de ta perf sur le triathlon :)